E Mail: paleomedicina@gmail.com       Rehabilitation: Jelenleg csak online elérhető.
Are our pets dangerous? Are they able to transmit the coronavirus and cause disease? We now got a clear answer.
2021-01-09
  On several occasions, I have been asked by my acquaintances whether our pets, especially dogs

Initial consultations break
2020-11-17
We will have to take a break from initial consultations because of a creative leave. Click here, to

Charismatic Youtube influencers and science. Is it a good combination or not?
2020-11-05
There is a guy coming up with a bombastic video:   We have to say that Frank Tufano is right

PKD Questions and Answers - 2
2020-07-28
Answers by Dr. Csaba Tóth (07.29 2020)     Q1: Why aren’t high fat dairy

Une crise de la vésicule biliaire, des calculs de la vésicule biliaire ou autre chose? Des symptômes de la vésicule biliaire pendant un régime paléo?

 

Les patients qui suivent le régime paléo-cétogène ne seront pas surpris d'apprendre que la consommation de graisses animales et de viande n'est pas la cause de maladies biliaires. La raison exacte pour laquelle la graisse a été accusée d'être à l'origine de problèmes biliaires est inconnue. Il est probable que cela est dû au fait que les graisses sont toujours mises en cause.
Pourquoi certains patients ressentent-ils des symptômes "biliaires" même pendant un régime paléo-cétogène ? Que se passe-t-il quand une personne qui a eu une ablation de la vésicule biliaire commence le régime paléo-cétogène ?
Examinons d'abord la chirurgie de la vésicule biliaire.

La chirurgie de la vésicule biliaire

Généralement, l’ablation de la vésicule biliaire est pratiquée lorsque le patient présente des calculs biliaires ou que sa vésicule biliaire est endommagée. Pourtant, les symptômes de la plupart des patients ne sont pas soulagés par l'ablation de la vésicule biliaire. La raison est que les symptômes présentés par ces patients sont attribués à tort à la vésicule biliaire, mais sont en réalité causés par autre chose. Bien sûr, il existe des cas réels d'attaque de la vésicule biliaire par des calculs biliaires, mais cette situation est rare. Une attaque de la vésicule biliaire est situation d'urgence facilement reconnaissable.

Une crise de la vésicule biliaire est associée à une douleur semblable à une crampe dans la partie supérieure droite du ventre, sous les côtes. Le patient peut avoir des crampes, des nausées ou même des vomissements. Le patient peut éprouver des frissons et des sueurs froides ou chaudes en alternance. Les douleurs sont persistantes et sont causées par l'entrée du calcul biliaire dans le canal biliaire, là où la contraction des muscles lisses (péristaltisme) vient faire pression sur le calcul. Une attaque de calcul biliaire peut également se développer quand une vésicule biliaire pleine de calculs se contracte après l'ingestion d'un repas riche en graisses. Dans ce cas, une intervention chirurgicale est nécessaire pour soulager la douleur et pour empêcher le calcul de bloquer le canal biliaire, ce qui pourrait conduire à une pancréatite qui est une maladie mortelle.

Quel que soit le régime alimentaire du patient, si la vésicule biliaire contient plusieurs petits calculs (de moins de 8 mm) ou si la vésicule biliaire est pleine de calculs, l'ablation de la vésicule biliaire doit être envisagée. L'ablation de la vésicule biliaire ne doit cependant être programmée que dans ces deux conditions. Si le calcul est coincé dans le canal biliaire, comme le montre un examen échographique, le calcul peut être enlevé par une procédure appelée CPRE (cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique).
Dans certains cas, les symptômes cessent, mais l’apparition d’une jaunisse peut indiquer qu'une intervention est nécessaire.

Les chirurgiens n’interviennent pas sur une vésicule biliaire enflammée, ils recommandent généralement l'ablation de la vésicule biliaire à distance. Dans ce cas, l'ablation de la vésicule biliaire n'est pas justifiée, car même si la vésicule biliaire n'est pas enflammée, les symptômes peuvent persister.

Généralement, la plupart des calculs biliaires ne provoquent pas de symptômes et ne présentent pas nécessairement un risque d'obstruction du canal biliaire. La présence de calculs biliaires (à l'exception des petits) dans la vésicule biliaire ne doit pas être considérée comme une indication d'ablation de la vésicule biliaire. Si une intervention chirurgicale est pratiquée, elle n'améliorera pas les symptômes préexistants, car ceux-ci ont été provoqués par une autre cause.

S’agit-il d’une attaque biliaire ou d’autre chose ?
Pourquoi les symptômes persistent-ils après l'opération ? Parce que ces symptômes ne sont pas dus à la vésicule biliaire, mais à une distension. En général, ces symptômes présentent une douleur au niveau de l'épigastre, sous les côtes droites, autour du foie. Cette douleur est causée par une distension due à la production de gaz provenant des aliments consommés à l’occasion d’un régime de type occidental, ou même d’un régime paléo. La douleur, dans ce cas, est moins intense que celle provenant d'une véritable atteinte de la vésicule biliaire. Bien sûr, beaucoup n'ont pas de base de comparaison. Les chirurgiens sont généralement "enclin" à opérer et, de nos jours, la chirurgie de la vésicule biliaire est devenue une intervention routinière. Ce qui distingue le plus la douleur due à la distension d'une véritable atteinte de la vésicule biliaire est l'absence de forte transpiration et d’une douleur irradiant dans la région dorsale et vers le nombril. Bien qu'elle ne soit pas entièrement probante, la douleur liée à la production de gaz commence généralement 10 à 20 minutes après un repas, alors qu'elle intervient 2 à 3 minutes après un repas dans le cas d'une atteinte de la vésicule biliaire.

La raison de la rapidité d'apparition de la douleur de la vésicule biliaire est que la sécrétion de la bile par la vésicule biliaire est stimulée par une hormone appelée cholécystokinine, qui est directement stimulée par la présence de nourriture dans la bouche. Même le réflexe de Pavlov (provoqué par le fait de sentir et de voir la nourriture) peut provoquer la sécrétion de bile, et par conséquent, une douleur de la vésicule biliaire peut apparaître après quelques secondes.

Sur le côté droit, sous le foie, il existe une courbure prononcée dans le côlon qui peut contrarier les gaz produits dans l'intestin. Ces gaz peuvent être produits à la suite de la consommation d'huiles végétales, de céréales, de produits laitiers, de graines, de fruits, de légumes, d'édulcorants artificiels et de certaines épices. Le régime paléo contenant également des huiles issues de graines, des huiles végétales et de grandes quantités de fruits et de légumes ; il peut provoquer des distensions qui peuvent être identifiées à tort comme un symptôme de la vésicule biliaire. Une telle douleur ne constitue pas un véritable symptôme de la vésicule biliaire.

Ces symptômes n’apparaissent pas dans le cadre d’un régime paléo-cétogène. Lorsque les adeptes du régime paléo passent au régime paléo-cétogène, ces symptômes disparaissent.

Sur la base de notre expérience, il est également clair que le régime paléo-cétogène n'entraîne pas ce type symptômes chez les patients ayant eu une ablation de la vésicule biliaire. Chez ces patients, la fonction normalement accomplie par la vésicule biliaire se déplace vers le canal biliaire qui est capable de stocker une certaine quantité de bile.

Les symptômes de la "vésicule biliaire" dans un régime paléo

Commençons par clarifier quelques vérités biologiques. Tous les humains du monde entier partagent la même capacité à digérer les graisses et les protéines animales. Même les bushmen africains et les Inuits ont les mêmes enzymes pour décomposer les graisses et les protéines. Et même s'il y a une différence, il s'agit d'une défaillance enzymatique révélant une anomalie génétique accompagnée de symptômes graves dès l'enfance. Même les végétariens peuvent commencer un régime à base de viande et de graisse animale, car l'activité des enzymes s'adapte rapidement. Il s'agit d'une capacité biologique qui n'a rien à voir avec une idéologie. Par contre, les capacités psychologiques d’adaptation diffèrent largement chez les humains.

Est-il nécessaire d'individualiser le régime paléo ?

Les données biologiques décrites ci-dessus montrent clairement qu'il n'existe aucune base scientifique pour une quelconque individualisation. Si nous n'avons pas d'anomalie génétique, nous sommes capables de digérer les graisses et les protéines animales. Il en va de même pour la production de bile. La distension et les symptômes abdominaux observés pendant un régime paléo, même s'ils apparaissent du côté droit, ne sont pas dus à une maladie de la vésicule biliaire. Ils sont produits par des aliments ne relevant pas d'une alimentation saine : huiles de graines, xylitol, érythritol, fruits, légumes ainsi que les légumes exotiques contenant de l'amidon, qui sont actuellement à la mode. Les compléments alimentaires et les médicaments peuvent également être à l'origine de ces symptômes en raison de leurs additifs (par exemple, la farine de riz, l'amidon de maïs). Même de petites quantités de ces aliments peuvent entraîner une production et une distension de gaz.

Nous ne connaissons aucun cas où des douleurs abdominales ou une attaque de la vésicule biliaire résulteraient de la consommation de graisses animales. Ce n'est même pas le cas chez les personnes ayant eu une ablation de la vésicule biliaire. Le tableau ci-dessous contient les données de nos 5 patients dont la vésicule biliaire a été enlevée. Tous les patients suivaient le régime paléo-cétogène et aucun ne prenait de suppléments alimentaires. La plupart d'entre eux étaient en cétose la plupart du temps.

Nous pouvons affirmer sans crainte que le régime paléo-cétogène peut-être adopté même sans vésicule biliaire, à court et à long terme. S'il y a une distension ou des douleurs abdominales, cela n'est pas dû à la viande et à la graisse de l’alimentation. Par contre le populaire régime paléo peu causer de tels problèmes.

 

 

Leçons apprises de nos patients soumis au régime paléo-cétogène après une ablation de la vésicule biliaire :
1. Les opérations de la vésicule biliaire (ablation) n'ont pas d'effet négatif sur la capacité à suivre le régime paléo-cétogène.
2. Les symptômes, considérés par les patients comme des symptômes de "vésicule biliaire", ne se sont pas normalisés par l’ablation de la vésicule biliaire.
3. Les douleurs abdominales ne se sont pas normalisées par le régime alimentaire paléo.
4. Tous les patients présentant des symptômes de la "vésicule biliaire" se sont normalisés avec le régime paléo-cétogène.

 

The article in English

The article in Hungarian

 

 

 

2020-12-09

 


MEDICAL CONSULTATION


We are managing patients with chronic internal diseases using a dietary intervention method. These diseases include all types of diabetes, autoimmune diseases, such as Crohn’s disease and rheumatoid arthritis. But it also includes atherosclerosis.

We are working with specialists who are highly experienced in epilepsy and cancer as well. We provide complex rehabilitation from diagnostics to complete recovery.

In case you wish to consult us, we will ask for your medical documentation in advance. You may send it electronically or by surface mail. Only having read your documentation we are able to fix an appointment with you.

Dear Patient,

Thank you for your interest in our clinic and the services offered by our staff. In order to provide you with fast and efficient services our automated patient assistant will walk you through the consenting and registration process.

Please note that due to the recent increase in the demand we have a limited ability to reply to questions beyond the process provided by the automated patient assistant.

Please access the automated patient assistant here

Book a consultation
Order our services